Pont à TokyoTravailler au Japon et réussir votre carrière professionnelle nécessite beaucoup d’attention.  Suivre ces 11 conseils vous permettra de faciliter votre activité professionnelle et vos contacts avec des partenaires japonais.

 

Le monde du travail au Japon en quelque mots :

Le Japon est un pays qui mélange les cultures internationales.

La culture japonaise est très différente de la culture française. Dans la vie quotidienne, les japonais sont généralement polis, réservés, et ne montrent pas leurs émotions. Il est donc difficile de savoir si nous avons fait bonne ou mauvaise impression.

En général, les japonais sont sensibles au respect des règles et à l’ordre. Ils donnent beaucoup d'importance à l'exactitude et à la propreté. Les japonais ont aussi très sensibles à la position hiérarchique. L'éducation japonaise développe particulièrement l'empathie. C’est-à-dire, les japonais se mettent souvent à la place d’autrui pour comprendre ses sentiments et ses émotions. C’est un esprit traditionnel.

Par contre, les japonais ont une aversion pour l’imprévu dans l’entreprise, le retard, la manifestation des émotions, les gens qui parlent fort et les regards trop directs.
Nous allons décortiquer les codes culturels des japonais en deux parties, la rencontre, et le developpement relationnel.

La première rencontre avec vos collègues ou partenaires japonais :

salut et hierarchie au japon

  1. Le salut au Japon : Ojigi ou se serrer la main ?
    Traditionnellement, les japonais ne se serrent pas la main, et ne s’embrassent pas pour se saluer. Ils pratiquent l’Ojigi, qui consiste à s’incliner face à l’interlocuteur, en plaçant les bras le long des jambes pour un homme, devant le ventre pour une femme.
    Par ailleurs, selon la position hiérarchique, l’âge et les circonstances, le nombre et la durée de l’inclinaison sont différents. L’Ojigi se pratique aussi pour remercier, s’excuser, se saluer ou pour dire au revoir.
    Toutefois les officiels ont maintenant l’habitude de se serrer la main mais cela dépend du contexte.

  2. L’échange de sa carte de visite, un rituel social à connaître
    Echanger les cartes de visite fait partie de la culture japonaise. C'est un préalable toute réunion ou discussion dans le milieu professionnel. La carte de visite est un moyen pratique pour comprendre comment se positionner hiérarchiquement par rapport à l’interlocuteur.
    Lors d’un échange, il faut se tenir face à l’interlocuteur, et le saluer en vous inclinant lentement tout en lui tendant votre carte. La carte doit être présentée avec les deux mains ou la main droite pour respecter l’interlocuteur. Vous recevez la carte à la même manière. Il faut prendre le temps de lire la carte en marque de respect.
    Il faut indiquer sur la carte de visite la société, le logo et votre position hiérarchique au recto en anglais et au verso en japonais.

  3. Le titre de la personne
    Généralement, les japonais n'utilisent pas directement le prénom. Ils utilisent un titre particulier qui correspond à la position sociale, le sexe, l’âge, etc.

  4. Arrivez-vous en l’avance pour un rendez-vous
    Si vous avez un rendez-vous avec une entreprise japonaise, il faut être ponctuel. Etre en retard pour une réunion ou un entretien avec les partenaires commerciaux n’est pas acceptable. Par contre, les japonais ne finissent pas toujours à l’heure …
    Lors d'une réunion, le placement est très important. Il se détermine selon la position hiérarchique de chacun. Traditionnellement, le plus haut niveau hiérarchique va se mettre en tête de table.

  5. Rencontre professionnelle et négociation commerciale au Japon
    Se connaitre mutuellement avant de commencer un business est très important. Pour cette raison, les japonais commencent souvent par un repas pour faire la connaissance d’un nouveau partenaire. Les discussions ont surtout pour objet les présentations mutuelles et les grandes lignes du projet. C'est seulement après avoir diné ou déjeuné ensemble, qu'ils vont aborder les discussions de fond.

  6. La signature du contrat avec un partenaire japonais
    Pour les entreprises japonaises, les décisions sont prises en manière collégiale avec l’ensemble des personnes concernées par le projet. Les japonais aiment bien échanger avec les partenaires avant de signer le contrat. S’ils pensent que la discussion est satisfaisante, ils vont envisager un contrat au long terme. Mais contrairement à la France, le contrat n'est pas figé et il peut évoluer pendant la période de collaboration.

Nouer des relations harmonieuses avec les japonais dans un milieu professionnel.

Equipe au travail au japon

  1. L’espace de travail au Japon 
    Les japonais travaillent souvent dans un espace ouvert dans lequel les équipes sont regroupées.

  2. Etre patient pour obtenir une décision de votre partenaire
    Si vous travaillez avec une entreprise japonaise, il faut avoir de la patience, parce que les japonais prennent leur temps pour prendre des décisions.

  3. Une relation très proche entre les collègues au Japon.
    Les relations entre les collègues japonais sont très étroites. Ils vont manger et faire beaucoup d'activités ensemble entre collègues de même génération. Au Japon « collègue » égal « ami ».

  4. Les astuces pour offrir un cadeau à votre collègue japonais.
    Si vous voulez offrir un cadeau à des japonais dans un cadre professionnel, il faut les donner dans un espace public. Après le repas et sur le table par exemple. Il faut faire attention de ne pas donner les mêmes cadeaux à différentes positions hiérarchiques. C’est très mal vu par les japonais.

  5. Parler d’argent est mal vu au Japon.
    Ne parlez ni d’argent ni de politique avec les japonais. Les japonais ne parlent pas de business en dehors du travail. Pendant une sortie, n'abordez pas ce sujet sauf si votre hôte japonais a commencé à en parler.

Téléchargement d'une brochure

Saisir le code de l'image
captcha